Biographie

EN        FR        NL

3
2 - Copie

Fils d’une famille de voyageurs, Tristan Driessens (°1982) passe une grande partie de sa jeunesse en voyageant à travers l’Europe du Sud. C’est en Espagne qu’il découvre le ‘ûd par l’intermédiaire de la musique sépharade et arabo-andalouse.

Il est reconnu en Belgique comme l’une des principales références dans le domaine du oud (luth oriental) et de la musique classique turque (makam). De 2009 à 2012, il séjourne à Istanbul afin de se perfectionner auprès de son maître Necati Çelik. De retour en Belgique, il obtient des masters en ‘ûd turc au LUCA School of Arts et en musicologie à l’Université Libre de Bruxelles.

Avec un agenda de 75 concerts par an, Tristan Driessens parcourt le monde au sein d’un large éventail de projets, collaborant avec des musiciens de talent comme Tcha Limberger, Derya Türkan, Kudsi Erguner et Emre Gültekin. Depuis 2011, il assure la direction artistique de l’Ensemble Lâmekân, qui s’est vu décerner de nombreux prix au fil de leurs tournées.  En 2016, il se voit attribuer le rôle de directeur artistique de Refugees for Refugees, groupe initié par Muziekpublique et qui jouit aujourd’hui d’une large renommée internationale. La même année, il fonde l’académie Seyir Muzik à Bruxelles, structure qui s’élargit par la suite vers la production de disques. Outre ses activités de concertiste, il donne des cours hebdomadaires pour Seyir Muzik et Muziekpublique.

Ensembles et projets actuels, en tant que luthiste et directeur artistique :

Lâmekân Ensemble
Tristan Driessens Soolmaan Quintet
Seyir Trio
Refugees for Refugees
La Compagnie d’Elias
Balacordes,

Discographie sélective sous sa direction :

Seyir Trio ft. Tcha Limberger, Seyir Muzik, Belgique, 2017
Soolmaan Quartet, Letters to Handenberg, Homerecords, 2017
Lâmekân Ensemble, The Book of Lovers, Cypres Records, Belgique, 2017
Refugees for Refugees, Amerli, Muziekpublique, Belgique, 2016
Lâmekân Ensemble, Garden of Fidelity, MM&T Records, Turquie, 2014
Balacordes Duo, Balacordes Duo, Appel Rekords, 2012

Né en 1982, Tristan Driessens entame son parcours musical à Bruxelles, où il est initié au ‘ûd auprès de Azzouz El Houri. Parallèlement à ses études de musicologie, il multiplie ses expériences en se dirigeant vers les grands pôles culturels du Moyen-Orient. Ainsi, du Caire jusqu’à Istanbul, il bénéficie de l’enseignement des plus éminents maîtres de ‘ûd, comme Necati Celik, Yurdal Tokcan et Naseer Shamma. Il entreprend de nombreux voyages lors desquels il participe à des séminaires et master classes, entre autres à Beit Al’Aoud (La Maison du Luth) au Caire et à Labyrinth Musical Workshop (Crète, Grèce).

Au fil des années, Tristan Driessens s’est spécialisé dans le vaste champ du makam, langage modal qui sert de base à la musique issue de l’Empire ottoman. Néanmoins, s’il affiche une prédilection pour cette tradition, il ne cesse d’explorer les multiples facettes de son instrument à travers de nombreuses rencontres. Il a travaillé avec des musiciens d’origines diverses, tels Necati Çelik, Kudsi Erguner (Birûn Ensemble), Tcha Limberger, Ruben Tenenbaum (Lâmekân Ensemble), Wim Baeck (Balacordes), Jowan Merckx (Amorroma), et encore Mohamed Abozekry, avec qui il a joué entre autres au International Oud Festival of Istanbul. Il dirige plusieurs projets, notamment La Compagnie d’Elias et Lâmekân Ensemble. A côté de cela, il enseigne le ‘ûd à Bruxelles. Pour ses réalisations dans le domaine de la musique turque, il a reçu récemment le prix d’intégration des Silver Horse Awards.

webdesign sebastiengirardot.com