Fidelity-e1512931835956t
new lamakan

Wim Baeck: violon, alto, Tristan Driessens: oud

The new bal folk group Balacordes intertwines Scandinavian music traditions with middle eastern makam music using only fretless string instruments: violin, oud and double bass. An unusual combination which brings about a set of original, attractive and mesmerizing dance tunes containing subtle improvisations and strong grooves. In these tunes, all self-composed, the oud and the violin enter into a dialogue carried by the double bass and percussion creating a musical story inspiring both dancer and listener. The dancers are at the centre of the music at all times and are treated to a wide variety of traditional folk dances.

Le premier album du Duo Balacordes est un reflet instantané de la symbiose qui s’est constituée au fil des ans entre Wim Baeck et Tristan Driessens. Le violon scandinave et le oud turc se mêlent ici pour tisser un paysage sonore qui assure toute l’originalité de ce tandem. Dans leurs compositions et dialogues instrumentaux se reflètent à la fois une profonde compréhension de la tradition et la liberté de musiciens qui explorent systématiquement la musique au-delà des frontières.

On ne peut que louer toute pierre portée à l’édifice imposant et indestructible de la musique, dont l’essence même est profondément liée à la vie et à sa nature. Il est aisé de cerner combien la musique est importante aux yeux de Wim Baeck et Tristan Driessens, qui forment le noyau dur de Balacordes depuis 2009. (…) A travers leurs compositions sensibles et originales, ces musiciens ouvrent une nouvelle fenêtre, qui nous laisse entrevoir ce que des formes musicales ancrées et anciennes peuvent devenir. Ainsi, les sons du ‘ûd – fils du barbat persan – dans les doigts agiles de Tristan, s’enchevêtrent avec les fines broderies du violon de Wim. Ce duo nous invite à voyager, tout en posant la question de la forme musicale et – de manière plus fondamentale, celle du temps et de l’espace. Emre Gültekin, Bruxelles, juin 2012.

Wim Baeck: violon, alto, Tristan Driessens: ud.

Balacordes. Wim Baeck au violon, Tristan Driessens au ‘ûd turc. L’histoire de ce tandem remonte à 2008, année où ils partagent d’abord la scène en tant qu’artistes de rue dans une troupe de théâtre. C’est dans les coulisses qu’ils découvrent leurs affinités et, de retour à Bruxelles, ils ne tardent pas à élaborer le champ commun dans leur musique. Ils aiment le hardangerfele scandinave et le makam stambouliote. Ils  aiment le shamanisme et le soufisme. Ils aiment danser la valse asymétrique et la mazurka. Et de tous ces cheminements se forge progressivement un langage propre. 

Dans les compositions de Wim Baeck et Tristan Driessens se fondent le violon folk et le ‘ûd turc, ce qui résulte en la couleur indéniable qui assure leur identité. Dans le jeu homogène de ce duo se déploient des dialogues en toute élégance. Tout en étant enracinées dans la tradition des musiques à danser – de la polska suédoise à la bourrée auvergnate – les compositions de ce tandem témoignent d’une liberté outre-frontière.

Wim Baeck: viool, alt, Tristan Driessens: ud.

Balacordes Duo: Wim Baeck op violen van eigen makelij. Tristan Driessens op Turkse korthals-luit. Hun thuishaven is Brussel, waar ze in 2008 voor het eerst het podium delen als Italiaanse straatartiesten in een theatergezelschap. In de coulissen ontdekken ze hun ware affiniteiten en, eenmaal terug thuisgekomen, begint het tweetal te putten uit hun muzikale schatkamers. Ze houden van hardanger-viool uit Scandinavië en makam uit Constantinopel. Van sjamanen en soefi’s, asymmetrische walsen en mazurka’s. En uit al die wegen en achtergronden ontstaat gaandeweg een eigen taal…

Het debuutalbum van Balacordes is een korte weergave van een symbiose die gedurende vier jaar tot stand is gekomen. Een momentopname. Viool en Turkse ‘ûd versmelten hier tot een onmiskenbare klankkleur die aan het duo zijn eigenheid geeft. Het homogene samenspel van Wim Baeck en Tristan Driessens uit zich in soepele dialogen, waar improvisatie en strakke melodie-structuren elkaar afwisselen. In hun composities weerklinkt gewortelde traditie – van Zweedse polska tot Franse bourrée – en terzelfdertijd de vrijheid van musici die over grenzen heen kijken.

webdesign sebastiengirardot.com